Mes Mounas végétaliennes de Pâques

Ce que nous aimons vraiment à Pâques, ce sont les mounas, ces fameuses brioches saupoudrées de sucre avec un arôme d’orange. Cette année, le but était de les faire en version végétalienne, c’est à dire sans œufs car il n’y a pas de beurre dans la recette traditionnelle. Mais en regardant les origines de la mouna, je viens de m’apercevoir que d’antan elles étaient fabriquées sans œufs.

Elle nous vient d’Oran en Algérie, et la coutume voulait que ce soit la mère de famille qui la confectionne avec ses enfants, elle était alors cuite dans le four du boulanger ou dans les maisons qui en possédait un. La mouna ne s’achetait pas mais s’offrait aux amis ou à la famille.

Pour ma recette végétalienne de Mouna, les quantités sont importantes puisque j’en ai offert à mes amis et à ma famille, comme le veut la tradition et puis parce que partager les petites choses que j’aime à ceux que j’aime me donne tant de bonheur. Un visage surpris, un visage qui s’illumine, une fossette de timidité, des yeux qui pétillent, tant de petites mimiques qui expriment de la gratitude et qui me font chaud au coeur.

Pour les Mounas de Pâques végétaliennes, il nous faut :

* 1 kilo de farine de blé d’Apt,

* 100 gr d’arrow-root

* 40 gr de levure boulangère fraîche

* 140 gr de sucre blond

* 2 cuillères à café de sel

* 160 gr d’huile d’olive

* 500 ml de lait de soja

* 1 orange pour le zeste et le jus.

La préparation :

Diluer la levure de boulanger dans un peu d’eau tiède.

Dans un saladier en inox, mettre la farine, l’arrow-root, le sel, le sucre et mélanger.

Dans un récipient haut, verser le lait et l’huile d’olive et fouetter les pour bien les mélanger.

Ajouter la levure au mélange farine et remuer doucement.

Ajouter le mélange lait/huile petit à petit en remuant tout doucement.

A ce moment là, verser le zeste et le jus de l’orange (vous pouvez aussi mettre une cuillère d’eau de fleur d’oranger en plus, si vous aimez cette arôme comme moi). Finir en ajoutant la fin du mélange lait/huile.

Pétrir à la main pendant au moins 5 minutes et laisser reposer 1h30 avec un torchon sur le saladier.

Au bout de ce temps, dégazer la pâte. Dans le gros pâton, j’ai taillé des morceaux de pâte que j’ai dégazés en faisant des petites boules pour les caissettes, et une grosse boule pour une mouna spéciale petit-déjeuner, que j’ai mis sur du papier de cuisson.

Les couvrir à nouveau d’un torchon, et les laisser poser encore 2 heures.

Au bout de cette étape, les boules auront bien gonflé, avec une magnifique senteur d’orange rappelant des souvenirs d’enfance.

Préchauffer le four à 180° en chaleur tournante.

Passer au pinceau du lait de soja, faire au ciseau une entaille et saupoudrer de sucre blond.

Faire cuire une demi heure pour les grosses boules et 20 minutes pour les plus petites.

Et là….. vous sentez cette merveilleuse odeur dans la maison…. que du bonheur !!

Chez nous, ces jolies Mounas sont vraiment un régal pour les papilles, nos madeleines de Proust ! C’est une réussite parfaitement parfaite que nous avons partagée en en offrant quelques unes et en en dégustant accompagnées de bons thés, la Tea-Sommelière rajouterait, avec un Earl Grey et sa pointe de bergamote, c’est divin !

J’ai ajouté une catégorie « Cuisine de Vie » sur le blog, car au fil du temps qui passe et vu la tournure que prend mon blog, les demandes que l’on me fait, il me semble essentiel de rajouter cette mention qui porte bien son nom pour montrer à quel point je pratique une cuisine vivante, une cuisine de vie pour une alimentation saine, locale, bio, fraîche, une cuisine crudivore de temps à autres, une cuisine qui soigne le corps, le mental, une cuisine pour une vie meilleure : une Cuisine de Vie !

Bon alors, elle vous tente bien cette jolie Mouna de Pâques ! Pour être sincère, pas besoin d’attendre les fêtes pascales pour confectionner cette délicieuse brioche, savoureuse et moelleuse à souhaits.

#brioche #mouna #végétalienne #tradition #pâques #blogculinaire #cuisinedevie #partage #offrir #blogueuse #sain #faitmaison

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. wouah !!! 1 kg de farine !! maistu nourris tout ton village 😀
    j’rigoooole !!! bravoo ! elles sont superbes !
    belle semaine ♥♥

    Aimé par 1 personne

  2. Sandra P. dit :

    🤣🤣🤣 un kilo ce n’est que le double de la préparation habituelle 😄😄 et c’est bien pour plaisir autour de moi😍 même que j’aurai pu te faire goûter 😉😉. Merci pour ton petit coucou du matin et belle journée !!💞💞🌸🌸🌹🌹

    J'aime

  3. cali55 dit :

    De la farine de blé classique peut aussi convenir ? Merci pour cette recette en tout cas, elles sont superbes !

    Aimé par 1 personne

    1. Sandra P. dit :

      Hello!!!
      Merci pour le compliment !!
      Bien sûr que la farine de blé classique peut faire l’affaire. Celle que j’utilise et comme une T80 c’est à dire « bise ». Et bien j’espère que tu me diras comment tu les a trouvé si tu en fait. Et merci à toi pour ta visite !!!

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.