Lait de soja fait maison, et tout ce que j’ai pu faire avec.

Avant de me lancer, j’ai tourné, viré, réfléchi, pesant le pour et cherchant le contre, lu des avis et des recettes. En tant que végétalienne, j’en utilise beaucoup dans ma cuisine de vie pour élaborer certaines de mes recettes, pour faire mes yaourts, etc. J’en parlais déjà dans ce billet de Ma Cuisine de Vie, mes « faits-maison », et pourquoi ? , et finalement j’ai testé et je suis assez ravie du résultat, juste un petit truc à ajuster et ce sera parfait.

Merci qui ? Merci Mélanie M. du blog Le Cul de Poule !!!

Pourquoi ? Parce que sa vidéo sur la fabrication du lait de soja est parfaite, simple, sans chichi. Elle nous donne les moyens de le faire sans crainte. Je l’ai visionnée plusieurs fois, dont une fois avec mon mari, et puis j’ai acheté tous les ingrédients pour faire le lait de soja, c’est à dire les fèves de soja, et j’ai aussi investi dans une presse à tofu pour fabriquer un bloc.

Je pensais que cela aller être long et fastidieux et pas du tout.

J’ai fait 4 litres de lait de soja. Un litre pour fabriquer un bloc de tofu. Un litre pour 7 yaourts, 8 petits fromages végétaux avec l’okara, et j’ai gardé le reste pour mes préparations culinaires.

L’okara c’est quoi ? C’est de la pure protéine de soja qui permet de préparer des boulettes, des galettes, des petits fromages végétaux, ou de remplacer une partie de la farine dans les pâtisseries pour plus de souplesse et bien sûr un apport en protéines non négligeable.

Comment procéder ?

Déjà chez soi il faut avoir le matériel et les ingrédients, c’est à dire :

* un blender

* des bouteilles en verre, j’ai pris celles des jus de fruits qui ont un gros goulot que j’ai acheté exprès, car le prix des bouteilles vides étaient à peu de choses près le même, et parce que plus faciles pour les nettoyer ensuite avec un goupillon.

* un presse tofu ( pour ceux qui veulent en faire)

* une étamine pour filtrer, ou un vieux torchon clair et fin

* des fèves de soja, j’en avais acheté 2 paquets de 500gr.

* de l’eau filtrée.

Ensuite :

* Normalement il faut 80 gr pour 1 litre de lait de soja réalisé , mais je vous conseille de le faire avec 100 gr car mon lait était beau mais pas assez épais et mes yaourts sont sortis trop liquides. Ceci était le petit truc à ajuster. Donc partons pour 100gr de fèves de soja pour un litre, car là j’ai eu un beau lait épais et crémeux et mes yaourts à peine sortis de la yaourtière sont bien denses et magnifiques !

* 4 litres d’eau pour le trempage.

* 4 litres d’eau filtrée pour le mixage.

1) La veille faire tremper (12h) les fèves de soja dans une grande marmite haute, ou deux marmites, car elles vont doubler de volume.

2) le jour même, vous avez de belles fèves bien grosses qui ont doublé de volume et qu’il va falloir bien rincer sous l’eau tiède dans une passoire.

3) Mettre la passoire sur la marmite haute, et l’étamine ( ou le torchon très usé, c’est ce que j’ai fait car je n’avais pas reçu mes étamines commandées sur le net) sur la passoire.

4) mettre un quart de fèves dans le blender avec 1 litre d’eau filtrée et mixer.

5) verser sur l’étamine pour filtrer le lait, qui va aller dans la marmite, et récupérer l’okara en pressant bien fort l’étamine ( merci chéri pour ta force).

6) continuer ainsi jusqu’à la fin, et garder bien de côté l’okara.

7) faire cuire le lait de soja obtenu. À partir de la première ébullition, continuer la cuisson pendant 20 minutes en remuant souvent, en restant devant car le lait monte vite, fait une belle mousse et pour ne pas que cela déborde soulever la marmite du feu, puis reposez la.

8) 20 minutes après, remplir les bouteilles en verre et laissez refroidir couvercle ouvert.

output_15578465624123378083864048005947.jpgPour faire des yaourts il faut que le lait soit complètement refroidi et à température ambiante.

Demain et après demain, je donnerai le procédé pour faire son tofu et ensuite pour faire des petits fromages végétaux trop mignons trop bon avec l’okara récupérée.

output_15578466742693441812201372374061.jpgLes avantages de fabriquer son lait soi-même :

1) ÉCONOMIQUE : car un paquet de 500 gr de fèves m’a coûté 1.69 euros, soit 0.338 centimes d’euro les 100 gr pour un litre de lait de soja. Un litre du commerce me coûtait 1.80 euros. Donc en tout j’ai fait 4 litres pour 1.352 euros , après on rajoute le coût de l’eau et l’électricité.

2) AVANTAGEUX : car avec mes 4 litres j’ai aussi fait des yaourts, un bloc de tofu, et des petits fromages végétaux. Donc zéro gaspillage !

3) LE PLAISIR de faire soi- même des produits certes bons en magasin bio, mais qui sont finalement chers quand on se rend compte du calcul fait ci dessus. Surtout que nous en utilisons souvent pour tout élaborer nous-même.

Je vous conseille de regarder la vidéo de Mélanie du Cul de Poule si ça peut vous rassurer, que je remercie encore et encore car sans elle je ne crois pas que je me serais lancée. Ceci étant, aujourd’hui, je me permets de faire des choses en plus dans ma Cuisine de Vie, une cuisine vivante, végétalienne, cruelty-free, respectueuse et chaleureuse.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je suis aussi là pour ça en commentaire ci dessous. Un moment de partage et de convivialité avec vous !

 

 

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. tu as juste oublié un petit truc … LE GOÛT !! rien à voir avectout ce qu’on peut trouver en magasin !!!
    et bizarrement,mes yaurts étaient superfermes avec 80 g de graines …
    va falloir qu’on creuse le truc !!!
    trop contente que mes essais t’aient donné l’envie de te lancer à ton tour !!
    des gros bisous ♥♥♥

    Aimé par 1 personne

    1. Sandra P. dit :

      Le goût, oui très bon ! Mais celui que j’achetais de la marque Soy était aussi très bon. Cependant c’est tellement mieux quand le fait soi même. Oui mes yaourts super liquides et c’est la première fois que ça m’arrive. Peut être l’eau du lait ? Ou pas assez cuit ce lait ? Je lai fait cuire 20 minutes après ébullition, et toi ?

      J'aime

      1. je l’ai fait cuire comem a dit Mélanie !! 😀 😀
        tu epnses bien que j’allais pas innover !!
        en fait jene mange plus de yaourt depuis que je suis végé ….. je ne m’en sers que pour cuisiner en fait !
        et oui ! j’avais mis un litre de lait mais avec un yaourt du comemrce (soy aussi il me semble … )
        et ma 2ème tournée a complètement foirée … pffff
        c’est délicat le yaourt : il ne faut pas le bousuculer, une température constante, un pot pas trop bien lavé ( ou un reste infime de liquide vaisselle et zou c’est mort ! )
        j’attends le mois de juillet (là, je suis un peu overbookée niveau boulot ) et je me relance !!
        il FAUT que je les réussisse :
        D

        Aimé par 1 personne

      2. Sandra P. dit :

        Idem comme Mélanie pour le lait. Sinon j’ai une yaourtiere. Le prochain lait que je fais ,samedi ou dimanche, je les ferai avec 100gr de fèves. Je me posais la question pour l’eau en fait…

        J'aime

    2. Sandra P. dit :

      Tu mets un yaourt pour un litre de lait aussi ? Et au fait, est ce que tu utilises les yaourts que tu fais pour en refaire d’autres ??

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.