Philippe in the Sky with Diamonds

Il nous a quitté le 15 février 2020 à l’âge de 69 ans. Philippe, le père de mon fils Jérémy et de Géraldine, grand-père de Luna. Il nous laisse avec un petit goût de trop peu, de pas assez, de non réponses, de « je ne t’ai pas tout dit ». Il est parti si vite, en si peu de mois terrassé par la maladie Creutzfeldt-Jakob. Quel nom barbare, n’est-ce-pas? Une maladie dont on entendait plus parler, et pourtant.

Depuis mon dernier billet du 17 février je n’arrivais plus à écrire. Et pourtant ce ne sont pas les recettes qui manquent pour alimenter mon blog de Cuisine de Vie. Et là, musique dans les oreilles en écoutant le dernier album de Nada Surf, la gorge serrée et les yeux embués je souhaitais lui rendre hommage mais surtout mettre en avant cette maladie catastrophique. C’est mon blog culinaire de cuisine végétarienne et végétalienne et finalement parler de la maladie de CJ a aussi tout son sens ici. J’aime tant écrire ici , ce n’est pas mon journal intime mais j’ai tellement besoin de faire le passage pour avoir à nouveau l’inspiration, pour tout. Ne pas faire semblant, être soi-même, être moi, pour continuer notre vie pour tout ceux qui restent, nous les vivants.

Je n’ai pas envie de faire l’état des lieux de ses vies dans une vie, mais faire comprendre combien cela a été difficile pour nous tous de nommer cette maladie dont on avait entendu parler il y a si longtemps et qui nous l’a pris en si peu de temps.

Philippe était dynamique et pour ses enfants, sa compagne, c’était quelqu’un qui prenait soin de lui. Mais tout a très vite basculé. Son père est tombé malade, il s’en est occupé puis l’a vu mourir. Le temps de régler toute la succession qui fut pénible pour lui, nous l’avons vu et senti très fatigué voir même épuisé. Cet homme qui faisait si jeune pour son âge a pris tant d’année en si peu de temps. Creutzfeld-Jakob : vous vous souvenez de cette maladie ? Et la « vache folle » , oui quelle expression péjorative mais qui de suite nous remémore ces images horribles à la télévision. Année 90 la psychose, l’horreur de toutes ces pauvres bêtes tuées car infestées par la maladie, la peur de manger de la viande contaminée….. et puis plus rien, on en parle plus ou moins. Pourquoi ? Car 150 cas par an ne suffisent pas à enclencher une recherche active et efficace permettant de trouver un traitement alors qu’une recrudescence du nombre de malade touchés par cette maladie sera à partir de …. 2020 ! En quoi cela consiste ? Un prion (une protéine) qui pour faire court provoque une encéphalite spongiforme, une dégénérescence du système nerveux central. Et tout cela peut se déclarer jusqu’à cinquante années après avoir été contaminé.

Oui, il aimait la viande, les barbecues, le vin, la gnole en fin de repas comme il disait, il aimait courir, jouer au golf, il aimait ses bonsaïs , il avait ses habitudes, ses petites manies, il avait le goût des bonnes choses : c’était un épicurien. Mais au delà de tout ça, sa plus grande fierté c’était ses enfants. Géraldine qu’il a eu très jeune avec Corinne sa première et sa seule épouse, l’enfant de l’amour, l’enfant des années 70, du « power flower », l’enfant dont il a toujours été fier par tant de ressemblances entre eux deux physiquement. Puis Jérémy, notre fils, encore un enfant de l’amour, le lien entre sa sœur et son père, son clone, celui dont il s’est merveilleusement bien occupé toute sa vie.

Philippe a décliné en quelques mois. La fatigue, les pertes de mémoire, puis ses jambes ont commencé à lui faire défaut….hospitalisation à domicile… se sentir défaillir…. la démence…. l’hospitalisation….. et il est parti .

Nous garderons de toi le souvenir des belles choses, ton grand sourire, tes yeux pétillants. Nous oublierons les mots durs parce qu’ils ne servent à rien, plus à rien. Nous t’aimerons toujours pour tout ce que tu as fait pour nous, pour la vie passée, pour ce merveilleux cadeau qu’est notre fils, pour ma Géraldine qui plus qu’une belle-fille est une sœur d’amour, pour Luna qui est une jolie lumière. Va en paix là au dessus et autour de nous car à nous 4 nous sommes le lien, ton lien cette énergie qui nous a rassemblé autour de ton cercueil avant de te dire un dernier au revoir.

Protège nous !

Om Mani Padme Um.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. geraldine dupuit dit :

    Magnifique… tout est dit… tu as trouvé les mots qui me manquent. Merci, je t’aime fort 💟🙏🌹🏵

    Le jeu. 27 févr. 2020 à 07:07, Un Billet pour…Le Blog de Sandra P. Ma

    Aimé par 1 personne

    1. Sandra P. dit :

      Moi aussi je t’aime ma chérie d’amour 😍😍😍❤❤❤💗💗💗🙏

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.