Le jeûne intermittent: mon avis, comment je l’appréhende.

Comme je l’ai dit dans le précédent billet, cette année il n’y aura pas que des recettes culinaires sur le blog mais aussi des recettes pour un mieux être. Pour débuter cette nouvelle année je vais vous parler du jeûne intermittent qui fait partie de ma routine, mon rituel, mon style de vie au quotidien. Mais comment je l’aborde, qu’est ce que ça m’apporte, quels sont les bienfaits?

Au départ j’ai souhaité essayer pensant que cela aller être fatigant et que je ne tiendrai pas le coup. Bien évidemment comme vous le savaient tous, je suis végétarienne et l’idée était de combiner les deux et en faire un combo gagnant. Je me suis rapidement rendu compte des bienfaits que cela occasionnaient sur moi. Pour commencer il faut bien se mettre dans la tête que le jeûne intermittent n’est pas un miracle mais un état de cause, ce n’est ni un régime ni une diète. C’est une façon de vivre et d’être ancestrale qui était déjà utilisée en médecine ayurvédique. C’est le moyen le plus simple de mettre son métabolisme au repos pendant un certain nombre d’heure dans la journée, afin qu’il travaille mieux à l’élimination des déchets et des toxines.

Pour ma part je pratique le 18/6, c’est à dire que je jeûne pendant 18 heures et pendant 6 heures je mange……mouahhhh… mais non, je ne mange pas pendant 6heures: je fais deux repas, le petit déjeuner et le déjeuner. Je fais en sorte que sur ces deux moments où je me nourris je profite de manger local, bio, fait maison, sans produit transformé, avec des produits de saison et bien sûr variés! Et cela tous les jours! Alors avant de vous parlez de ma façon de manger, je voudrais juste mettre en avant ce qui se passe pendant la période de jeûne, mes fameux 18 heures et vous démontrer combien notre corps est ingénieux. Les bienfaits immédiats sont:

  • Le taux d’insuline qui baisse au bout de 4 heures.
  • La glycémie qui se normalise après 8 heures.
  • La combustion des graisses est lancée après 10 heures.
  • La cétose commence après 12 heures.
  • L’autophagie commence après 14 heures.

Mais késako la cétose et l’autophagie…… j’arrive !!!

La cétose : pour faire simple, c’est lorsque le corps a épuisé ses réserves de glucose, son carburant principal, et qu’il les remplace par les réserves de lipides comme énergie alternative. Donc le métabolisme brûle les graisses encore plus vite. L’insuline est peu stimulée et on éprouve un bien être et un esprit plus clair.

L’autophagie : c’est le processus de régénération de nos cellules activé par le jeûne. Le corps est alors libéré du travail de digestion et il utilise son énergie à éliminer ses déchets et à se réparer. La production de cellules souches est augmentée dans le corps et elle aide à régénérer nos tissus et nos organes.

Déjà en lisant tout ça on se sent mieux ! Non ??

A chacun sa façon de procéder. Et je le dis et le redirai souvent, il ne faut pas attendre un miracle et il ne faut surtout pas penser que l’on va se goinfrer pendant les temps de repas. Non, non ,non!! Il faut être en pleine conscience car ce jeûne va être notre nouvelle façon d’être et de vivre, être heureux et content de soi, car nous allons nous réparer.

Comment je fonctionne? :

  • Ce qui me convient le mieux est de jeûner après le déjeuner, c’est à dire de 14 heures environ à 8 heures le matin à peu près. Le matin je me lève très tôt, je vais promener mes chiens, je les ramène et ensuite je prends du temps pour moi pour faire une méditation dehors, peu importe la saison et le temps pourvu que je sois en face du lever du soleil. Puis je rentre, je bois le jus d’un demi citron vert dans un peu d’eau tiède et je déjeune avec mon mari. Des fruits crus ou cuits, parfois un porridge maison au lait végétal bien sûr, parfois des tartines d’un de mes pains maison ou brioche maison, parfois un yaourt. Je me fais plaisir au gré de mes envies et des produits de saison.
  • Le midi je laisse toujours la part belle à une portion de légumes verts, de légumineuses, et d’une céréale afin de créer un acide aminé et d’avoir des protéines végétales pour nous végétariens. Par exemple en ce moment nous sommes en hiver et avec les températures particulièrement froides j’adore déguster un bol de soupe le soir, mais, comme je jeûne à ce moment là je le prends en entrée de mon déjeuner ( pas de frustration). Dans l’Index des Recettes il y a beaucoup de recettes répertoriées par catégories pour se faire plaisir avec des cuisson à la vapeur douce du Vitaliseur, au four etc. Il y a des préparations salées et sucrées et mes recettes de « boulangerie » pour faire du bon pain maison et sans gluten aussi, profitez-en !

Pour résumer:

Pendant 6 heures je mange équilibré, bio, local, de saison. Je bois de l’eau, du thé, des infusions, un café. J’écoute mon corps, je médite, je m’occupe de mon chez moi.

Pendant 18 heures, je travaille, je prends des temps de repos, je fais parfois une petite sieste, je bois des infusions ou de l’eau uniquement, je fais du yoga le soir et, avant de me coucher je bois un grand verre d’eau.

Et alors ? Ces bienfaits pour mon corps ?:

  • La perte de poids ( j’ai pas mal de poids à perdre, et on perds entre 8 et 10 kgs par mois)
  • Le corps qui s’affine assez rapidement
  • Le corps est détoxifié
  • La peau et le teint sont plus jolis
  • La stabilisation du poids
  • Le repos du métabolisme
  • Un regain d’énergie
  • Un meilleur sommeil
  • Fini mes douleurs articulaires la nuit
  • Fini les inflammations
  • L’esprit est clair
  • L’immunité est reboostée (et ce n’est pas négligeable en ce moment).

Ok ok ok !! J’entends vos premières questions:

  • Et si on est invité, ou on invite ? Nous ne sommes pas là pour être dans la frustration alors on se fait plaisir, on mange un peu de tout et on jeûnera le lendemain comme d’habitude 😉
  • Peut-on faire le jeûne intermittent 4, 5 ou 6 fois par semaine et pas tous les jours? Bien sûr! quand j’ai commencé je ne faisais le JI que 5 fois par semaine et aujourd’hui je le fais tous les jours tant je me sens mieux, et que je perds du poids. A chacun son rythme ! et pour être franche j’ai même lâcher mon jeûne pendant plusieurs mois ( j’ai eu une certaine maboulite quand j’ai perdu mes chats et je me suis rattrapée sur la bouffe, j’ai même fait le mois du chocolat! 😜)
  • En tout cas pour plus de réponses à vos questions, n’hésitez pas à me joindre ici en commentaires ou par mail, je répondrai, c’est sûr !!!

Le jeûne intermittent est pour moi une routine bénéfique qui illumine mon quotidien, qui me fait beaucoup de bien et qui va me dynamiser dans l’élaboration de mes repas faits maison. C’est un style de vie que je complète avec tout ce qui va autour: la méditation au lever du soleil, le yoga, la marche, la bienveillance, l’altruisme, le fait de prendre du temps pour moi, allumer des bougies en soirée, déguster un bon thé, être dans l’observation et la gratitude, profiter de mes petits 4 pattes, d’un livre, de mes amis-ies, ma famille, de mon merveilleux mari et de ma merveille de fils d’amour ( et sa douce chérie). C’est vraiment quelque chose que je ressens comme positif au fond de moi, un peu comme si je dorlotais mon corps comme je dorlote mon intérieur, ma maison, mon cocon à la façon hygge scandinave dont je vous parlerai bientôt.

Alors à très vite pour vos questions, ou témoignages si vous aussi vous pratiquez le jeûne intermittent, ou bien sûr si vous voulez savoir comment faire quand on est végétarien ou végétalien comme moi !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Albertine Villeneuve dit :

    Bonjour Sandra,
    merci pour cet article, il y a longtemps que je veux tenter de pratiquer le jeun intermittent, pas le cran de me lancer, la flemme, le manque de motivation, pourtant j’ai lu pas mal d’article qui conforte votre post, mon conjoint aussi ne m’aide pas trop, trois repas par jour, c’est sa façon de vivre et à son âge je ne le changerais pas(même si ça lui ferait du bien lol) pourtant en vou lisant et un peu d’organisation je vais essayer de pratiquer ; exit la période morose, je vais me lancer…merci encore

    J'aime

    1. Sandra P. dit :

      Merci pour votre gentil message ! C’est vrai que je n’ai pas précisé dans mon billet que mon mari ne jeûne jamais et donc nous ne partageons pas le repas du soir. Il y a toujours quelque chose de prêt pour lui ou sinon il en profite pour se faire un plat de pâtes que je ne m’autorise le midi qu’une fois par semaine. Comme ce midi d’ailleurs avec une délicieuse sauce bolognaise vegan aux champignons. Je suis remplie jusqu’à demain 😂😂
      Si besoin, je me tiens à votre disposition pour des conseils ou autre!! Bises !!

      J'aime

Répondre à Sandra P. Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.